Je suis tombé en amour avec le Orbea Gain, un vélo électrique

December 10, 2020

Je suis tombé en amour avec le Orbea Gain, un vélo électrique

Retrouver la passion

Un oncle à moi qui partageait la passion du cyclisme avait un des premiers vélos à assistance électrique et m'expliquait à quel point il avait retrouvé la passion grâce à l'assistance électrique : malgré la maladie, l'âge, le manque d'entraînement et malgré le fait qu'il roulait avec du monde plus rapide, il retrouvait la petite étincelle qu'il avait quand il roulait, plus jeune.
Étant au sommet de ma forme, je n'avais pas compris ce que voulait dire la petite étincelle avant d'essayer le Orbea Gain, un vélo de route à assistance électrique exceptionnellement léger, sportif.
Cet automne, j'ai décidé de mettre le Orbea Gain à l'épreuve et je me suis surpris à avoir beaucoup de plaisir. Pendant quelques jours, j'ai fait le tour de la ville et essayé de trouver les pentes les plus abruptes afin de mettre le moteur (et mes jambes) à l'essai. L'idée était de voir si je pouvais atteindre la vitesse maximale du moteur en donnant tout lorsque je grimpais. C'était assez impressionnant de sentir les 250 watts du moteur s'ajouter à la puissance que je mettais sur les pédales afin de passer les pentes abruptes que j'avais choisies. Je peux comprendre qu'une personne moins forte dans un couple, une personne qui n'a plus le temps de s'entraîner et qui veut continuer de rouler avec un groupe ou une personne qui commence à rouler puisse vouloir utiliser l'assistance d'un moteur afin de bâtir sa forme ou retrouver la forme d'antan.

Le principe du vélo électrique

Le principe de l'assistance électrique est simple. Quand vous pédalez, le moteur compense en ajoutant de la puissance à vos coups de pédales, jusqu'à concurrence d'une vitesse de 32 km/h, soit la vitesse maximale de l'assistance électrique au Canada. Si vous avez les jambes, vous pouvez très bien fournir 100% de la puissance passée 32 km/h et simplement fermer le moteur. Ce qui est bien du Orbea Gain, c'est que le moteur est dans le moyeu arrière et que par conséquent, contrairement aux moteurs se trouvant dans le jeu de pédalier, ce dernier n'offre pas de résistance lorsqu'il n'est pas activé, comme lorsque vous dépassez 32 km/h. Toujours côté motorisation, pour les curieux, l'autonomie est d'environ trois heures et 100 kilomètres.
Comparativement à d'autres vélos à assistance électrique, le look du Orbea Gain est simplement magnifique. Sa couleur éclatante a été un gros coup de coeur pour moi, mais ce qui a le plus retenu mon attention est le fait que le vélo est très discret sur l'aspect motorisation : tubes qui ne sont pas gigantesques pour accueillir une batterie et il n'a pas un look futuriste. La cerise sur le ''sundae'' : il est aussi look très ''slick'' et moderne avec l'ICR Plus, câblage interne sous la potence et à travers le tube de direction.
Il est aussi léger comparativement à d'autres modèles que j'ai essayés. Grâce à son cadre de carbone, Orbea a pu couper dans le poids et produire un des vélos électriques les plus légers sur le marché. De plus, le vélo est très bien balancé. Dans le passé j'ai essayé des vélos qui causaient une légère perte d'équilibre lorsque j'étais en danseuse et qui pouvaient ne pas sembler aussi stables qu'un vélo de route traditionnel dans certaines circonstances, mais celui-ci offrait une sensation plus proche d'un vélo traditionnel que d'un vélo électrique.
Bref, allez le voir en magasin avant qu'il ne soit vendu. C'est littéralement une merveille d'ingénierie. Je l'ai tellement apprécié que si la boutique avait un 48cm, il serait déjà sous le sapin, avec un chou, pour ma conjointe.
Jean-Philippe Guay
 
En savoir plus sur Sur Deux Roues...
Sur Deux Roues est un blogue québécois s'adressant aux Québécois désirant en savoir plus sur le vélo de route, le fat bike, le cyclocross et le vélo urbain. Avec plus de 16 000 visiteurs uniques par mois, données vérifiées par la firme MRP data, Sur Deux Roues est un blogue très niche qui rejoint une communauté qui aime s'informer de leur sport préféré : le cyclisme.